Levain maison

mardi, mai 23, 2017 0 No tags Permalink 4

Pour créer Bob, il m’en a fallu du temps..Et puis, il a fallu le conserver…voici toutes mes petites astuces !

Pour 1 pot de levain

  • Farine de seigle
  • Eau
  • 2 quartiers de pomme sans peau (bio de préférence)
  • 1 pot en verre
  • 1 CàC de miel
  • 1 élastique

Avant de commencer

Si vous utilisez de l’eau du robinet, remplissez une bouteille à 3/4 et laissez respirer pendant quelques heures. Le but est d’évaporer tout le chlore qui serait nuisible aux levures.

Coupez les quartiers de pommes  et laissez-les macérer dans  250 ml d’eau. Conservez cette préparation 3-4 jours.

Jour 1

Le matin, mélangez 5 gr de farine + 5gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes) + la cuillère à café de miel. Mélangez

Mettre la préparation dans le pot en verre. Mettre l’élastique autour du pot à la hauteur de la préparation, comme ça vous aurez le plaisir de voir votre levain buller et naître. Recouvrir d’un linge humide et laisser se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière.

Le soir, mélangez 5 gr de farine + 5 gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes). Mélangez. Recouvrir d’un linge humide et laisser se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière jusqu’au lendemain matin.

Jour 2

Le matin, mélangez 10 gr de farine + 10 gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes). Mettez l’élastique, recouvrir d’un linge humide et laisser se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière.

Le soir, mélangez  20 gr de farine + 20 gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes).Mettre l’élastique, recouvrir d’un linge humide et laissez se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière.

Il se peut qu’il n’y ait pas encore de grosses bulles, c’est normal. Il faut être patient, une petite odeur aigrelette peut se dégager..c’est bon signe !

Jour 3

Pesez votre levain et ne gardez que 50 gr.

Le matin, mélangez au 50 gr de levain, 25 gr de farine + 25 gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes). Mettez l’élastique, recouvrir d’un linge humide et laisser se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière.

Le soir,

Pesez votre levain et ne gardez que 50 gr. Puis mélangez  25 gr de farine + 25 gr d’eau (provenant de l’eau macérée avec les pommes). Mettre l’élastique, recouvrir d’un linge humide et laissez se reposer dans un endroit chaud à l’abri de la lumière.

Jour 4

Normalement votre levain est né. Mais il est encore faible et tout petit. Avant de l’utiliser dans un pain, il faut le renforcer pendant 10 jours.

Vous ne devez le nourrir plus qu’une seule fois par jour.  A chaque fois, je pèse pour avoir toujours 50 gr de levain de départ que je rafraichi avec 25 gr d’eau et 25 gr de farine de seigle.  Lorsqu’il double de volume, c’est qu’il commence a être bien.

La farine de seigle est importante car elle permet de bien nourrir le levain. Il vaut mieux éviter les farines pour pain toutes prêtes ou farine non bio car souvent, elles contiennent soit du sel soit des conservateurs qui vont détruire les levures. A la maison, on a investi dans un sac de farine de seigle qu’on utilise uniquement pour le levain. Vous verrez, vous serez vite à cours !

Pour la conservation, je le garde dans un pot à confiture fermé dans le placard de la cuisine, en sachant que j’utilise le levain 1x par semaine et que je le nourris encore 1x tous les 3 jours mais il pourrait très bien déjà passer la semaine au frigo. Quand je pars en vacances, je le mets au frigo (+- 2 semaines) et quand je rentre, je le chouchoute en le nourrissant pendant 2-3 jours pour qu’il reprenne des forces.

Parfois, il arrive que votre levain ne prenne pas… Ne vous découragez pas ! J’ai recommencé 2x avant que Bob ne prenne ! Vous l’aurez compris, un levain, ce n’est pas très compliqué ça demande juste un peu d’attention et du temps. Mais quel plaisir de le voir gonfler, buller et doubler de volume le jour du pain. Et cette odeur….un DELICE !

No Comments Yet.

Laisser un commentaire